L'agriculture en Avant-pays savoyard

Elle façonne l'identité rurale du territoire


L'agriculture façonne l'identité rurale de l'Avant-Pays Savoyard  : elle gère en effet 40% du territoire !
L'agriculture de l'Avant-Pays Savoyard est avant toute chose une activité économique qui fait vivre plus de 500 chefs d'exploitations (dont 20% de femmes et 25% de pluriactifs) et représente un vivier de plus de 650 emplois directs ou indirects (agriculteurs, salariés des coopératives laitières, entreprises d'agrofournitures etc.).
En matière d'emplois, de chiffre d'affaire, de consommation et de cadre de vis sa présence est essentielle dans la région.

Elle s'appuie sur 2 piliers : l'élevage bovin et la viticulture

L'élevage Bovin

1.4.2 filiere lait vaches
Le système traditionnel est basé sur la polyculture : herbe, céréales à paille et maïs (10 à 25% des surfaces), destinés à l’alimentation des troupeaux.

• 140 exploitations laitières produisent 26 Ml (20% du lait de la Savoie), livrés à 8 structures différentes (dont 3 coopératives et 1 laiterie sur le territoire). La Coopérative de Yenne collecte 43% et Avressieux 27% de la production. Cheptel : 5000 vaches laitières et leur suite.

• 80 exploitations élèvent les races à viande. Cheptel : 1000 vaches allaitantes et leur suite, et ateliers d’embouche.

> voir filière lait

La viticulture

1.4.3 Vignoble Jongieux

• Le vignoble du secteur de Jongieux :

Sur 5 communes, 300 ha plantés en zone AOC Vins de Savoie, 29 exploitations, 17 000 hl produits (15% de la production savoyarde). Cépages blancs Jacquère et Roussette ; cépages rouges Gamay, Pinot, Mondeuse. Les crus Roussette de Savoie, Marestel, Jongieux, Monthoux.

• 16 caveaux de vente. 

• 1 exploitation sur le Guiers en vin d’Allobrogie.

> voir vignobles

Une grande diversité..

1.4.0 Agriculture Gresin marechale

De nombreuses autres productions marquent la diversité importante de l’agriculture, qui bénéficie de potentiels naturels globalement favorables :

• L’activité de vente de céréales (maïs principalement), est complémentaire à l’élevage ou le fait d’exploitants doubles-actifs (Guiers, plaine du Rhône, Yenne).

• 8 élevages caprins et 6 élevages ovins de taille professionnelle.

• Vente de foin de pays, tabac, pension hivernale de génisses, apiculture, maraîchage, horticulture, porcs, volaille, bois-bûche et bois-plaquette, escargots, élevage équin, vergers et petits fruits, agritourisme, ainsi que des prestations de services pour les collectivités et les autres agriculteurs (déneigement, travaux forestiers, travaux culturaux...).

Une offre de proximité diversifiée

      • 65 exploitants transforment à la ferme, et pour certains vendent   en direct tout ou partie de leurs productions

      • 5 magasins de coopératives et laiteries

      • 16 caveaux

      • 1 point de vente collectif à Pont de Beauvoisin

      • Commerces, marchés hebdomadaires et de pays

      • Gîtes et Chambres d’hôtes, campings et accueil à la ferme

Une activité économique importante et identitaire

Elle modèle et entretient la grande diversité des paysages : prairies, cultures, vignes, vergers, haies et lisières, marais fauchés, alpages, forment une mosaïque d’une remarquable variété.

Elle est concernée par plus de 2 000 ha de milieux d’intérêt écologique, ainsi que par d’importants périmètres de protection des ressources en eau (nappes du Guiers et Chartreuse notamment).

 

La ferme "Avant Pays" , créatrice d'emplois et de ressources

      •  elle représente plus de 600 emplois à temps plein, “non délocalisables”.

      •  elle réalise 38,7 M€ de chiffre d’affaires (donnée 2005) ;

auxquels s’ajoutent les emplois et chiffres d’affaires induits en amont et aval : les entreprises d’agro-fourniture, de services et de travaux agricoles ;  les coopératives (de l’ordre de 50 emplois et 15 M€ ) , les laiteries qui importent le lait et transforment.

 Picto pour savoir plus vert Pour en savoir plus :