Natura 2000, un outil pour préserver la biodiversité

Le réseau de zones humides, pelouses sèches, boisements et falaises de l’Avant Pays Savoyard

Le réseau Natura 2000 a pour objectif de préserver la biodiversité à l’échelle européenne. Au sein de ce réseau, le site de l’Avant-pays savoyard est doublement reconnu pour la « faune et flore sauvage et leurs habitats naturels » mais aussi pour la préservation des « oiseaux ».

Il regroupe sur un petit territoire un échantillonnage exceptionnel d’habitats et d’espèces d’intérêt européen.
Le « document d’objectifs » rédigé entre 2003 et 2005 par le Conservatoire d’espaces naturels de la Savoie définit les principes et les actions permettant de préserver ce patrimoine naturel en compatibilité avec les activités humaines. Il comprend des « documents d’applications » propres à chaque sous-site et a été validé en 2006. La gestion des sites Natura 2000 consiste en une concertation avec les acteurs locaux pour :

Gérer les activités humaines afin de sauvegarder les habitats et espèces qui ont justifié le classement du site en Natura 2000

Améliorer la connaissance des habitats et espèces d’intérêt communautaire afin de mieux connaître leur état de conservation et la gestion à mettre en œuvre pour les préserver

Il existe plusieurs outils pour la gestion et la conservation de ces sites : l’évaluation des incidences pour les projets, la charte pour les propriétaires, les contrats Natura 2000, et des actions de sensibilisation.

Territoire(s) concerné(s)

33 communes concernées dont 7 hors SMAPS (Chanaz, Conjux,
St-Pierre-de-Curtille, Vimines, St-Christophe-la-Grotte, Corbel)

Publics cibles

Collectivités, gestionnaires, propriétaires privés,
exploitants, usagers du site (activités de pleine nature)

Exemples de réalisations

  • Inventaire de l’Avifaune sauvage réalisé en 2013/2014 par la LPO Savoie.
  • La renaturation du marais de Lagneux (Commune de Yenne)
  • L’accompagnement de la réalisation de pontons de pêche aux lacs de Chevelu (Fédération de Pêche, AAPPMA, 2019)
  • Inventaire chauves-souris sur la Réserve naturelle régionale du lac d’Aiguebelette (2019)

Chiffres clefs 

  • 17 sites – 3118 ha.
  • 15 habitats naturels protégés,
  • 20 espèces de faune/flore sauvages et
  • 14 espèces d’oiseaux à enjeux de conservation

Enjeux et objectifs 

Les principaux points de vulnérabilité du site :

  • Des pratiques agricoles/forestières qui menacent certains habitats et espèces
  • La régression des roselières
  • La fermeture des zones de marais par abandon d’entretien
  • La pression des usages touristiques ou de loisirs sportifs (escalade, parapente, pêche…)

La biodiversité participe aussi à l’attractivité écotouristique, un enjeu fort du territoire.

Natura 2000 n’est pas un outil réglementaire mais un dispositif d’accompagnement et de suivi de sites naturels :

  • Rédiger, actualiser les plans de gestion
  • Sensibiliser par des animations, des outils pédagogiques…
  • Accompagner les projets (évaluations d’incidences), concerter les usagers…
  • Réaliser des suivis scientifiques pour mieux connaitre et suivre l’évolution des sites
  • Soutenir la restauration de milieux : entretien de zones humides, pelouses sèches…

Partenaires et / ou prestataires 

Le Conservatoire d’Espaces naturel de la Savoie est le partenaire principal du SMAPS pour la connaissance technique, scientifique, le suivi de la gestion des sites et la communication. Autres partenaires ponctuels : Ligue pour la protection des oiseaux, ONF, sociétés de pêche et de chasse, clubs sportifs, France Nature Environnement…

Chargé de mission référent :
Christophe MAUREL
06 69 44 76 78 – E-mail

Élu référent 
Marie Lise MARCHAIS
Vice Présidente

Instance de pilotage 
Comité de Pilotage Natura 2000